Défilé Reluxe au festival Mode et Design de Montréal

Le Festival Mode et Design accueillait cette année le défilé Reluxe, une co-création de Isabelle Éthier, Présidente et directrice de création chez Emoment et Serge-Jean Laviolette, Styliste et curateur en art de vivre.

Des personnalités publiques et d'affaires ont défilé et fait don de leurs vêtements au magasin Le Chaînon! Une manière pour les Montréalais de dénicher de magnifiques tenues à des prix exceptionnels et de faire une différence, puisque tous les profits vont à la fondation Le Chaînon.

De nombreux bénévoles se sont impliqués dans ce défilé, notamment Matthieu Lizotte de Wolfe MTL qui a coordonné le tout, mais aussi des partenaires prestigieux tels que Loue 1 Robe, Antoine Laoun Opticien, Groupe sensation mode, Emoment, Fairouz & Ody Spiritualité et coaching, Firefly, Eska, spectra musique/evenko, Le Blumenthal, Dju Design, la DJ Sandy Duperval, le violonceliste Elie Boissinot de l'orchestre symphonique de Montréal.

IMG_20180822_175726.jpg

Cette année, j'étais bien heureuse de pouvoir accéder au booth des photographes!

Découvrez les photos de nos mannequins: Angelo Cadet II, Sandra Parker, Cathy Wong, Franck Bertrand, Sophie Bandford, Eva Friede, Andrew McNally, Karine St-Michel, Marie-Pierre David, Anny Vallières, Thomas Lipovac, Marie-Michèle Thibault, Louise Flaubert, Chantale Bertrand, Lolitta Dandoy, Roseline Guevremont, Julianne Groubalian, Serge-Jean Laviolette, Sarra Ghribi, Selena Liu, Annie Villeneuve, Ody Giroux, Isabelle Éthier, Chantal Durivage.

 

Fashion photoshoot for Boudoir 1861 - Emily Soto's workshop

J'ai eu cette année le privilège de rencontrer et d'apprendre avec des grands noms de l'industrie, artistes renommés et avec un coeur énorme. En Août, ce fut le moment d'apprendre avec Emily Soto, l'une des plus reconnue dans le monde de la photographie de mode. J'adore son travail depuis longtemps et j'ai été très honorée de pouvoir travailler avec elle.

Nous avons eu la chance d'avoir un set-up de rêve avec les robes de chez Boudoir 1861 et des modèles de Folio Montréal. Si le paradis existe, il devrait probablement ressembler à quelque chose comme ça! :) 

Toute une inspiration victorienne... 

Je vous laisse découvrir en image mon travail en photographie de mode de cette belle journée.

Robes et stylisme: Boudoir 1861  - Make UP: Vanessa Coco  - Coiffure: Véronique Ménard

Quelques images des coulisses...

2e set up... que c'est beau!!

2e set up... que c'est beau!!

Une courte vidéo de nos modèles en action (n,hésitez pas à activer la HD):

 

Et mon travail final! :)

intemporelle beauté

intemporelle beauté

photo prise avec Polaroid Land 440, film Fuji 3000-fp

photo prise avec Polaroid Land 440, film Fuji 3000-fp

difficile de choisir...

difficile de choisir...

Et une séance ne serait pas complète sans mon compagnon de toujours... Canon EOS 50 (modèle de 1995), pellicule Ilford HP2 Super... voici la planche contact en attendant le développement en chambre noire :)

Je coupe les têtes !! (ou comment recadrer des portraits pour leur donner un air plus fashion)

De temps en temps, une cliente me demande: "Gaëlle, pourquoi est-ce qu'il manque une partie de ma tête?"

Voir votre photo avec une partie de votre tête coupée, cela peut être déconcertant. Ça brise les conventions que nous connaissons depuis longtemps . Après tout , quelqu'un qui a grandi en Amérique du Nord et a eu sa photo dans l’album de l’école année après année sait que les yeux vont près du centre de l'image et les têtes sont laissées intactes .

Vérifiez vous-même. Hop! tapoter dans votre navigateur Google cherchez le terme «photos album finissants école secondaire » ou encore « High school yearbook pictures ». Je vais attendre ici pendant que vous le faites…

Vous voyez ce que je veux dire? C’est ce à quoi une photo devrait ressembler ?

... vraiment ?

Y a-t-il quelque chose qui vous saute aux yeux au sujet de ces photos ? Votre recherche d'image a montrer un tas de photos vieillies ou en noir et blanc (particulièrement avec la recherche en anglais)?

Les conventions du portrait ont changé au fil des décennies . J’aime à penser que c’est pour le mieux!

Dans cet article , je vais vous présenter les nouvelles règles du portrait. Je vais tout vous dire sur la façon dont les photographes professionnels modernes utilisent cette nouvelle règle de la mode et leur savoir-faire pour améliorer la façon dont les gens voient votre portrait ou« headshot ».

Comme tant d'autres tendances , le tournant des règles de la photographie de portrait a été amorcée par l'industrie de la mode. Faisons une rapide recherche sur Google concernant les « couverture de magazine de mode ».

Comptez le nombre de fois que les têtes ont été coupées. Et pour celles qui ne sont pas coupées, remarquez qu’il y a très peu d’espace entre la tête et le bord du cadre (de la couverture).

 

Ces cadrages ne ressemblent pas à ce que nous avions l'habitude de voir avec nos vieux albums d’école . Voyez-vous comment les yeux des modèles sont positionnés dans le haut du cadre? Remarquez comment votre regard va droit à leurs yeux , même avec toutes les distractions visuelles de superpositions de mots, les grands cheveux et les gros titres qui tentent d’attirer notre attention .

Que se passe-t-il alors ?

Le contact visuel est une chose puissante. Nous sommes programmés pour nous connecter avec les yeux, non avec le sommet des têtes .

 

Jouons au « bon cadrage , mauvais cadrage ». Regardez ce qui se passe quand nous nous déplaçons dans le cadre d’un portrait. Nous allons utiliser les anciennes règles et les nouvelles règles de cadrage .

Disons que nous voulons montrer un gros plan de la belle Angela. Un gros plan procure une connexion et une intimité supplémentaire. Si nous devions montrer toute la tête et porter notre regard dans le centre de l'image (à la Olan Mills), notre image ressemblerait à l’image de droite ci-dessus. En utilisant la règle des tiers et en la modifiant, sur l’image de gauche, nous créons un effet et un sentiment très différent.

Remarquez comment vous réagissez émotionnellement aux deux images.

Dans l'image sur la gauche, notre modèle respire la confiance, l’assurance, la force.

Nous levons littéralement et métaphoriquement les yeux vers elle. Dans l'image de droite, avec ses yeux positionné plus bas, elle semble plus soumise, plus petite dans le cadre, avec moins d’assurance.

L’industrie de la mode veut que nous regardions nos icônes de la mode avec respect. Plus elles sont hautes dans le cadre, plus nos yeux se laissent emportés vers le haut, à la recherche de cette connexion. Notre cerveau recompose inconsciemment la partie manquante de la tête ronde et on se retrouve avec l'émotion de l'image, sans nous soucier que nos pauvres modèles ont récemment subi des lobotomies.

Mais que faire si vous avez vraiment, vraiment envie de voir le sommet de la tête? Il y a une solution simple à cela. Votre photographe doit reculer de quelques pas. Les règles de composition restent les mêmes mais le sujet devient de plus en plus petit dans le cadre.

Remarquez comment les yeux sont soigneusement alignés le long d'un axe horizontal imaginaire? Dans l'ensemble, je ne dirais pas que le cadrage de l'image est nécessairement "mieux que" la prochaine.

Mais je dirai que, à cette échelle, la plus forte connexion, la plus intime avec le sujet, est l'image dans laquelle le visage remplit le plus complètement le cadre, avec le haut de la tête coupé.

Alors que les cadrages au 2/3 et les cadrages serrés sont les plus populaires pour les « headshots » ou portraits, ils sont aussi les cadrages dans lesquels il manque le plus une partie de votre tête.
 

Vous voulez en savoir plus sur la règle des tiers?

La règle des tiers est un concept artistique de la composition que vous pouvez voir à l'œuvre dans de nombreux chefs-d'œuvre. L'idée est de diviser une image en trois colonnes à la fois horizontalement et verticalement à l'aide de lignes imaginaires. Les compositions les plus agréables sont celles dans lesquelles les points d'impact dans l'image s’harmonisent avec l'un des points d'intersection de la règle des tiers.

 

Rappelez-vous, quand il se agit de portraits ou « headshots », l'impact est dans le regard.

Un exemple classique de la règle des tiers se trouve ci-dessus à gauche. Les yeux sont parfaitement alignés sur la troisième ligne et les points d'intersection s’alignent exactement avec les yeux. Ce serait une cadrage de portrait parfait comme ça. Mais les règles sont faites pour être brisées!

Pour faire en sorte que ma belle Farline soit prête pour une couverture de magazine de mode ou un portrait corporatif captivant, je pourrais prendre une page d’un magazine de mode et placer ses yeux juste un peu plus haut dans la partie supérieure du cadre. Je pourrais aussi ajouter un peu d'impact supplémentaire en inclinant l'image et en la rendant un tout petit peu asymétrique. Prérogative de l'artiste! Les lignes diagonales de sa bouche, les yeux et les cheveux flottants ajoutent à la force de cette image. La seule chose qui manque, c’est le haut de sa tête et ça ne me dérange pas. Je pense que maintenant ça ne vous dérange plus non plus.

 

Maintenant que vous voyez le pouvoir du cadrage, pourquoi ne pas essayer à la maison?

La prochaine fois que vous postez une nouvelle photo de profil Facebook, osez changer le cadrage. Déplacez vos yeux plus haut dans le cadre et voyez comment changer de cadrage va changer la charge émotive. Lorsque vous prenez des photos aussi, déplacez votre appareil photo autour de votre sujet.

Embrasser les nouvelles règles modernes de portrait et amusez-vous!

Je parie que la prochaine fois que vous jetterez un oeil aux magazine de mode, vous hocherez la tête en connaissance de cause, apprécierez vos nouvelles connaissances d'initié au sujet des têtes coupées! :).

 

Vous voulez vivre une expérience digne des célébrités et vous sentir comme une star de magazine? Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous.

Name *
Name
Phone
Phone
How would you like to be photographed?

Je rêve d'une couverture de magazine...

Je rêve d'une couverture de magazine qui célèbrerait toutes les femmes, dans toute leur beauté et leur diversité.

Je rêve d'une couverture de magazine qui montrerait à nos filles que la beauté, ce n'est pas seulement un corps jeune, mince, sculpté et svelte.

Je rêve d'une couverture de magazine qui magnifierait une femme, quels que soient son âge, sa taille, ses courbes.

Je rêve d'une couverture de magazine qui mettrait en avant des femmes de tous les jours, notre voisine, notre amie... autant de femmes inspirantes par leur vie, leur combat, leurs réussites...

Je rêve d'une couverture de magazine qui permettrait aux femmes de s'identifier, de les faire se sentir bien, de leur montrer qu'elles aussi elles sont belles, fortes, capables.

Trop souvent j'entends de toutes jeunes filles dire qu'elles ne sont pas assez belles, assez grandes, assez minces, pour être modèles. Trop souvent j'entends des femmes dire qu'elles ne se sentent pas assez belles, pas assez bien. Trop souvent j'entends des femmes dire qu'elles n'en valent pas la peine.

J'ai simplement envie de leur dire qu'elles ont tort, qu'elles sont belles, qu'elles valent la peine. Je veux leur montrer comment je les vois, comment les autres les voient. J'ai envie de leur dire que les couvertures de magazine ce n'est souvent pas la réalité. J'ai envie de leur dire qu'avec un photographe qui sait diriger, elles pourraient faire la même couverture. Et non avec photoshop.

Le magazine Clin d'Oeil semble ouvrir la voie à la diversité corporelle, Elle Québec a déjà publié les photos de magnifiques femmes rondes en couverture, le célèbre calendrier Pirelli célèbre les courbes des femmes pour l'année 2015... Mon rêve deviendra peut-être réalité...

... Mais en attendant, je me suis amusée un peu avec les photos de mes clientes, pour faire quelques couvertures... juste pour vous montrer... (et en toute humilité, ne maitrisant en rien l'art de la mise en page d'une couverture de magazine)

Séance photo Glamour avec Sarra Ghribi de Loue 1 Robe

Il y a quelques temps je cherchais une robe de mariée pour une modèle, afin de pouvoir développer le concept Glam the Dress (voir ici!).

Je suivais les aventures de Loue 1 Robe de loin, et je me suis dis que je trouverais forcément mon bonheur chez elle. Je suis donc allée avec Tamara à la recherche de LA robe. Et j'ai rencontré une femme merveilleuse. 

Sarra est absolument fabuleuse! Non seulement c'est une très belle femme, mais en plus, elle sait sublimer le corps de toutes les femmes. Elle est d'une grande générosité, adorable, professionnelle. C'est aussi une fonceuse déterminée qui se donne les moyens de réaliser ses rêves. Bref, une femme comme je les aime! 

Nous nous sommes trouvées rapidement des points communs, et je n'avais plus qu'une idée: la photographier. Sarra est une femme très occupée, mais elle a trouvé un peu de temps pour venir vivre une expérience shooting au studio.

J'ai eu la chance de travailler avec elle a plusieurs reprises, allant chercher des robes pour mes clientes. À chaque fois, c'est magique: elle a LA robe qui va parfaitement avec la femme, quelque soit son âge, sa taille, ses courbes. Elle nous rend belle, tout simplement. 

Si vous n'avez pas encore essayer ses services, je vous la recommande plus que chaudement. Vous pouvez la contacter via sa page facebook, son site Loue 1 Robe.

Réservez une robe pour votre soirée et profitez-en pour immortaliser ce moment avec une séance photo au studio!

Je vous laisse découvrir quelques unes de ses photos (HMUA: Mely Makeup artist)

D'abord les coulisses de la séance:

Et quelques unes des photos:

Arrêtez de parler de "taille Plus"!

La société en général, et l'industrie de la mode en particulier, envoient des messages et des stéréotypes ridicules en ce qui concerne l'image du corps des femmes... Il n'y a pas de "taille plus" dans ce monde! Cette appellation m'insupporte! Comme si les femmes qui s'habillaient en 14-16-18-etc, étaient considérées hors normes! Et c'est la même chose si vous êtes plus menues, ou plus petites... il y a un rayon spécial qui vous est consacré.

Quand Calvin Klein s'en mêle, ce n'est pas mieux. La société n'a pas à dire aux femmes comment elles se sentent dans leur propre corps. Toutes les femmes sont belles!

Pourquoi ne pas simplement dire que leur nouveau modèle est juste magnifique?

Voici leur article ici:

http://www.elle.com/news/fashion-style/myla-dalbesio-calvin-klein-plus-size?src=spr_FBPAGE&spr_id=1448_109730833&linkId=10425098

******

Grrrr... When industry send wrong messages and stupid stereotypes about women's body...
There are no "plus-size" women in this world! It feels like industry has The right to Tell us how to feel about our own body...There are just gorgeous women!
Why don't call her simply Beautiful?

http://www.elle.com/news/fashion-style/myla-dalbesio-calvin-klein-plus-size?src=spr_FBPAGE&spr_id=1448_109730833&linkId=10425098

Photo: Calvin Klein

crédit photo: Calvin Klein