Vous pensez que vous n'êtes pas photogénique ?

Après le sempiternel “Quand j’aurai perdu 10 kilos », la raison la plus invoquée pour éviter les appareils photo c’est « je ne suis pas photogénique ». Je sais que vous le répétez sans cesse, que vous vous crispez dès qu’on braque un appareil dans votre direction, que parfois vous refusez même carrément qu’on vous prenne en photo. C’est un jugement sans appel de votre part : personne ne peut prendre une bonne photo de vous!

 « challenge accepted! »… (merci de remplir le formulaire sur la page d’accueil! Lol)

En fait, ce que j’entends derrière le « je ne suis pas photogénique », c’est « je ne m’aime pas en photo ». Ce qui revient à dire tout simplement « moi, je ne m’aime pas ». Alors là, pour la suite, je vous recommande d'écouter le Tedtalk que j’ai donné sur la scène du TEDxMontrealWomen en octobre 2016…

Si on en vient à se dire de telles choses, c’est parce que la photographie nous confronte à notre reflet : elle nous montre ce que nous percevons comme des défauts (qui sont souvent juste dans notre tête d’ailleurs), toutes ces choses que l’on n’aime pas, parfois de façon brute. Et après ce jugement personnel sans appel, vient le réflexe de survie : le rejet en bloc…

Et dans la société hyper narcissique dans laquelle nous vivons, le rapport à son image devient crucial.

Si on y réfléchit un instant, on s’aperçoit qu’on a souvent la même réaction lorsqu’on entend sa voix sur le répondeur. Un sentiment de malaise s’empare de nous, suivi de « j’aime pas ma voix » (ben voyons! Le contraire m’aurait étonnée!). Une fois qu’on a fini de s’autoflageller psychologiquement, il faut reconnaitre que cela est dû en grande partie au fait qu’on ne se voit pas et qu’on ne s’entend pas. Il y a des raisons psychologiques bien documentées sur le sujet : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4249988/

On ne se voit donc pas de la même manière que les autres nous voient ou nous entendent.

L’autre, c’est aussi le photographe.

Cet être masqué qui surgit de l’ombre, créé un moment de panique, et fige votre identité pour les années à venir… Vous vouliez avoir l’air « naturel » sur les photos… Vous pensiez que l’effet « surprise » jouerait à votre avantage… Il s’agit simplement d’une question de timing. Celui ou celle qui vous photographiait a évité de figer le moment pendant que vous mangiez, que vous parliez (moment où vous êtes presque assuré d’avoir une tête très bizarre), ou que vous riez aux éclats (le pire moment où votre menton se rentre et où le double menton apparaît!)… Naturel, vous disiez? Malheureusement le phénomène du « frozen face », c’est-à-dire le fait d’isoler une de vos expressions faciales durant un mouvement, aura de grandes chances de donner des résultats peu esthétiques.

D’où l’étiquette de non-photogénie que vous posez comme un autodiagnostic.

Cependant, on le sait, l'apparence que nous avons en photo est déterminée par notre manière de nous tenir. Et personne sauf les modèles (dont c’est le métier, rappelons-le!) savent bouger seul(e)s devant un objectif. Un autre critère objectif susceptible de condamner notre prestance concerne l'optique. La plupart des appareils photo de milieu de gamme sont incapables de rendre parfaitement les volumes et les couleurs. De plus, les ombres, les contrastes, la lumière, sont essentiels. Difficile de tout combiner sur les clichés pris à la va-vite sur un cellulaire.

Tout ça pour vous dire que « être photogénique », ça n’est pas votre rôle! Ce n’est pas votre métier! Tout le monde est photogénique!... avec le bon photographe.

Sa connaissance de la lumière, des angles, de la façon de faire bouger les corps, sont des révélateurs d’âme. Pour que la magie opère, il faut que la personne photographiée ait une bonne estime de soi. (Je vous entends déjà objecter que ça ne risque pas d’être votre cas!... Détrompez-vous, ça non plus, ce n’est pas à vous de le faire). Forcément, cela passe par la confiance. Confiance en soi, ou confiance dans le regard de l’autre qui vous fait vous sentir bien. Et soyons honnête, la confiance dans le regard du photomaton, du téléphone intelligent d’un ami, du « kodak » du cousin ou de la matante lors des réunions de famille, elle est assez limitée.

En effet, il y a photo et photo.

On a souvent à faire à un photographe pour des photos professionnelles ou pour des photos de famille. Celles dont on a « besoin ». Apparemment, faire des photos pour célébrer qui on est et se faire du bien, créer des souvenirs que l’on regardera dans 10, 20, 30 ans ou plus, cela ne nous traverse même pas l’esprit… et pourtant…

Revenons à nos moutons. Se faire photographier, professionnellement, c’est souvent une première fois pour beaucoup. Le malaise s’empare de vous, le stress, l’angoisse… et ses amies les réflexions « je ne m’aime pas en photo », « je déteste les photos », « je ne suis pas photogénique », etc. Mais quand une relation de confiance s’est établie avec le photographe, tout change. La consultation, la rencontre, le café échangé (ou le verre de vin, au choix), vont permettre cette connexion. À ce moment-là, la personne qui vous parle cherche à capter votre âme, pour être à même de créer des images qui vous ressemblent. La séance peut durer plusieurs heures (au studio, en général, comptez trois heures, maquillage et coiffure inclus dans ce temps).

Et vous vous retrouvez confronté(e) de nouveau à cet autre que vous semblez voir pour la première fois. Vous vous découvrez, non comme vous vous voyez dans le miroir le matin (si toutefois vous daignez vous y regarder vraiment), mais comme les autres vous voient. Belle. Rayonnante. Confiante.

C’est la surprise. « C’est vraiment moi, ça? ». Oui. Vraiment.

Les photos finales sont le résultat de cette rencontre de deux âmes.

 

Comment prendre de beaux selfies (autoportraits)

Voici quelques conseils pour réussir vos "selfies":

La lumière

Avoir une bonne source de lumière est essentielle! La lumière naturelle est la plus flatteuse : prenez votre selfie face à une fenêtre qui a un voilage fin. Ce dernier servira de diffuseur et adoucira la lumière, et atténuera les ombres et les rides. Si vous êtes à l’extérieur, trouver un endroit ombragé si le soleil est haut. Évitez de faire face au soleil : la lumière directe ne sera pas très flatteuse et vous fera plisser les yeux. La meilleure option est de se mettre dos au soleil quand il est assez bas), et faire en sorte que votre tête cache le soleil.

Évitez le flash! Cela crée le plus souvent un reflet de lumière sur votre front et des yeux rouges, en plus de montrer les défauts de la peau. Si vous n’avez pas de lumière naturelle à votre disposition, préférez une lumière « spécial seflie » J

Vous pouvez installer cette lumière à n'importe quel endroit sur votre téléphone, ou bien la déporter grâce à sa pince.

Vous pouvez installer cette lumière à n'importe quel endroit sur votre téléphone, ou bien la déporter grâce à sa pince.

 

La caméra

La plupart de téléphones cellulaires disposent de deux objectifs, un devant et un derrière. Comme l’objectif de devant est de moins bonne résolution que celui de derrière, je vous suggère de retourner votre cellulaire et de prendre votre photo avec celui-ci. Je vous l’accorde c’est moins pratique, mais ça vaut la peine ;)

Et surtout : nettoyer l’objectif! Un petit dépoussiérage rapide avec un linge doux enlèvera les traces de doigts et autres qui sont sur votre objectif.

 

L’angle :

-          la meilleure option est de tendre le bras au maximum et zoomer un peu pour éviter l’effet grand angle qui déforme lorsqu’on se prend de près (idée pratico-pratique : zoomer avant de tendre le bras, ça sera plus pratique!).

-          Pas de contre-plongée! C’est-à-dire que vous ne positionner pas l’appareil plus bas que vos yeux, à moins que vous ne vouliez faire ressortir votre cou, votre machoire, et votre nez (vos narines plus précisémment…). L’objectif doit etre au niveau de vos yeux, ou éventuellement légèrement plus haut (légèrement!!!)

 

Le miroir

Evitez d’utiliser un miroir à moins que ce ne soit votre seule option. Votre image apparait inversée et on y voit votre cellulaire. Vous risquez aussi d’avoir l’air déformé(e), puisque les miroirs ne renvoient pas toujours l’image que nous avons de nous-mêmes (puisqu’on s’y voit à l’inverse… mais c’est un autre débat).

 

Les expressions :

Comment trouver la « bonne » expression? Tout se passe dans votre regard en fait. Soyez naturel(le) et spontané(e). Les duckface ou fishface sont à éviter…

Un sourire confiant et vrai est souvent la meilleure option! ou tout autre expression naturelle qui vous sied le mieux... :)

Merci Manuela pour cette photo! J'adore! :)

Merci Manuela pour cette photo! J'adore! :)

 

Les poses

Les femmes que j’ai photographiées le savent déjà, car elles m’ont entendu le leur dire pendant des heures pendant que je les dirigeais pendant leur séance : « allonge le menton vers moi, et baisse-le un petit peu »…  Certaines appellent aussi cela « faire la tortue » ou « faire la poule ». L’idée est d’allonger le menton afin soit d’effacer le double menton (oui, tout le monde en a un en position relâchée, et surtout lorsqu’on rit!), et de redéfinir la mâchoire. Baisser le menton permet d’agrandir le regard, sans toutefois regarder la caméra par-delà vos sourcils!

Ça ne semble pas naturel, mais en photo ça ne se voit pas. Dites-vous qu’aucune pose de magazine n’est naturelle, et encore moins confortable… toutes mes clientes peuvent en témoigner! 

Les plus beaux selfies sont ceux que vous prenez en vous amusant, sans essayer d’avoir l’air sexy à tout prix.

 

Les retouches

-          Les filtres: une question de goût! Je vous laisse choisir celui que vous préférez. Il semblerait que sur Instagram certains filtres soient plus populaires que d'autres et rapportent plus de "likes". Je vous laisse le lien ici: http://www.terrafemina.com/article/instagram-les-filtres-qui-vous-rapporteront-le-plus-de-likes-selon-la-science_a273665/1

-          Les applications : personnellement je préfère lorsqu'on ne touche à rien dans ce cas-là. Laissez les retouches à votre photographe lors d'une séance photo pour un effet naturel. Si cependant vous me pouvez vous en passer, je vous conseille Perfect 365 ou Youcam Perfect.

 

Et maintenant?

Joignez notre groupe Facebook! Prenez des selfies, dites UNE gentille chose sur vous chaque semaine, encouragez les autres, et voyez augmenter votre confiance en vous! Et si vous maitrisez déjà cela, joignez-vous à nous pour répandre la bonne nouvelle et la confiance!

Cliquez ici pour rejoindre notre groupe privé: https://www.facebook.com/groups/598760686972666/